Libéria : Opposition des femmes au mariage homosexuel

liberiaLe vent de l’opposition au mariage des personnes du même sexe souffle de plus bel sur le continent africain. Cette fois-ci, ce n’est plus l’Ouganda, mais le Libéria, qui affiche un rejet catégorique des unions homosexuelles. Bien plus, ce n’est pas le gouvernement qui est sur le devant de la scène, mais ce sont les femmes, futures mères de foyers.
« Les Femmes unies pour lutter contre le mariage homosexuel au Libéria », un groupe de défense des droits des femmes, a manifesté dans la capitale Monrovia, pour dire purement et simplement non à toute tentative de légalisation du mariage gay dans le pays. Cette protestation intervient à l’issue  d’un atelier de deux jours contre le mariage homosexuel qui s’était tenu  dans cette ville. Mariées ou célibataires, les femmes libériennes ont appelé les autorités de leur pays à suivre l’exemple de l’Ouganda en votant une loi incriminant ce type de mariage.
Par l’intermédiaire de leur porte-parole, Rise Arkee, elles ont fait savoir les raisons de cette prise de position ferme et tout  en craignant pour la stabilité de leurs foyers. Elle a exprimé l’inquiétude des femmes de voir les hommes bisexuels séduire par l’argent ou l’amitié leurs maris et petits amis,soulignant avec franchise, que l’homosexualité pervertit les mœurs et les cultures africaines très attachées aux lois de la nature.
Une telle prise de position affichée est facilement traitée d’homophobie, surtout aux yeux du monde occidental, mais il est à noter que les femmes du Libéria ne sont pas un cas isolé. Les traditions et croyances profondes africaines sont encore assez rigides pour faire ménage avec de telles pratiques, notamment lorsqu’elles remettent en cause les valeurs fondamentales sociales et familiales de leu pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.