Gabon : Un fonds pour les générations futures

Soucieux d’élaborer une bonne politique de gouvernance de ses ressources naturelles, en particulier les ressources pétrolières, le Gabon vient de mettre en place un système pour assurer une partie de ces revenues aux générations futures. En effet le Gabon a défini les règles pour le financement d’un Fonds souverain de la République Gabonaise (FSRG) de 500 milliards de F CFA (998 millions de dollars), qui au départ s’appelait Fonds pour les générations futures, a annoncé le communiqué du conseil des ministres. Le FSRG, qui doit servir à financer des grands projets, « est alimenté par un prélèvement de 10% sur les recettes pétrolières annuelles prévues dans la loi des finances, 50% de toutes les recettes budgétaires additionnelles correspondant à un dépassement des hypothèses de base de la loi de finances annuelles ainsi que par les dividendes du portefeuille des participations de l’Etat ». Mais dès que le capital sera atteint, le Fonds sera désormais alimenté par 25% des revenus générés par ses placements et toutes les recettes pétrolières additionnelles liées à un dépassement des hypothèses de base de la loi de finances. Rappelons que le Gabon est le 4ème pays producteur subsaharien de pétrole produisant entre 220.000 et 240.000 barils par jour. En outre les recettes pétrolières représentent 60% du budget de l’Etat, c’est dire la place qu’occupe le pétrole dans l’économie gabonaise.

On comprend donc aisément le président Ali Bongo Ondimba quand il avait annoncé depuis 2011 la création du Fonds pour les générations futures. Assurer une pérennité de cette richesse sera un atout considérable pour le développement et l’émergence du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.