Côte d’Ivoire / France : Allègement de la dette

Décidément, entre Abidjan et Paris, c’est le grand amour. Et, quand on aime, on donne. Ainsi, la France vient d’accorder un allègement de la dette à la Côte d’Ivoire, laquelle va bénéficier, en lieu et place, d’un contrat de désendettement et de développement (C2D). Ce mécanisme consiste à convertir le montant de la dette en financement d’axes prioritaires de développement. Par ce biais, la Côte d’Ivoire va profiter d’une remise de dette de 650 milliards de FCFA (1,3 milliard de dollars américains). La France a pris cette décision sous la demande de son président, Nicolas Sarkozy, en marge de la visite du chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, à Paris. Cela s’ajoute au C2D précédent dont a bénéficié le pays ouest-africain, d’un montant de 1300 milliards de FCFA (2,6 milliards de dollars américains), dans le cadre de l’initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE). Difficile de faire plus généreux. Dans le même ordre d’idée, M. Ouattara s’est servi de sa dernière visite officielle en France pour solliciter le soutien de ce pays devant les institutions financières internationales, dont le FMI, en vue d’un allègement plus conséquent de la dette de son pays à ce niveau. Toute cette proximité prouve combien les relations entre Abidjan et Paris sont à présent normalisées. La France reste toujours le premier partenaire de la Côte d’Ivoire et ses ressortissants continuent d’y investir massivement. Aussi, les jours qui viennent nous réservent certainement d’autres accords.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.