Malawi : Prêt de la BAD

malawi-badLa Banque Africaine de développement(BAD) vient d’accorder un prêt de 35,5 millions de dollars au Malawi, pour essentiellement, la mise en place de projets d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable dans 5 districts du pays.
Selon le représentant de la BAD au Malawi, ce projet devrait toucher directement une population cible de près de 600.000 personnes exposées à des pénuries d’eau potable et à un environnement peu rassurant. C’est le deuxième projet financé par la BAD dans ce sens, au Malawi. Il y a 5 ans, l’institution financière avait déjà financé avec succès, un projet de développement de ressources en eau à hauteur de 48 millions de dollars.
Le lancement successif de plusieurs projets évalués à des dizaines de millions de dollars, témoigne de la confiance que les institutions internationales accordent à l’Etat du Malawi. Après une période de crise de confiance auprès des partenaires occidentaux, le pays redore son blason et affiche une volonté de normalisation de relations avec ses partenaires. Ce retour de confiance pourrait jouer en faveur de la présidente Banda qui se présentera à sa propre succession aux élections présidentielles qui se tiendront dans 2 semaines. Après l’affaire du « cashgate », la présidente avait perdu la confiance de ses partenaires et même de ses électeurs.
Dans la cadre du programme d’assainissement,  des mesures drastiques ont été prises pour condamner et sanctionner les auteurs de ces forfaits, permettant ainsi à la présidente de restaurer petit à petit son image. Cette dernière avait placé son mandat sous la bannière de la rigueur et de l’exemplarité en matière de fonds publics. Grande fut la surprise lorsque plusieurs de ses ministres se retrouvèrent impliqués dans des détournements de fonds publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.