Togo : Une manne naturelle, le marbre

En juin 2012, la société d’exploitation des Pierres Ornementales et Marbres (POMAR – Togo) compte présenter une nouvelle qualité du marbre produit localement. Ce, afin de gagner de nouveaux marchés. Selon les dires des experts, le marbre dont il est question est de qualité similaire à celle de la référence mondiale, le marbre italien. C’est donc une belle opportunité pour le Togo, lui qui est plutôt réputé pour son phosphate et, également, ses carrières. Ainsi, la matière sera présentée à 85 pays, qui sont déjà en contact avec les partenaires espagnols de POMAR : « à partir du mois de juin, nous entamerons la phase de présentation du produit aux différents consommateurs de tous ces pays, pour faire connaître le marbre du Togo », planifiait le Directeur Général de POMAR, M. Rodriguez Hélios. Le marbre en question provient de la réserve de Pagalla (centre). Celui-ci fait déjà l’objet d’une exploitation conforme aux normes environnementales actuelles. En bon promoteur, M. Hélios n’a pas tari d’éloges sur cette mine à marbre : « les réserves de Pagalla sont tout simplement époustouflantes. Il y a 800 000 m2 d’affleurement, c’est-à-dire du marbre qui sort du sol. Si vous comptez simplement une hauteur de 1 mètre, cela vous donne 800 000 m3, c’est-à-dire 8 siècles d’exploitation ».

Avec des chiffres aussi hallucinants, c’est normal que la POMAR ait décroché des accords avec des espagnols pour l’exploitation de ces ressources. Dans ce cadre, une usine sera construite dès février prochain pour être fin prête dans 18 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.