Soudan : L’UE pour le respect de la liberté d’expression.

journaux_soudanaisMercredi dernier, l’Union Européenne s’est  déclarée préoccupée par  la situation de la liberté d’expression  au Soudan.  En effet,  depuis  le 17 mai, le  gouvernement  soudanais  interdit  formellement  aux médias  d’enquêter  sur  l’arrestation  du leader d’opposition  Sadek Al-Mahdi ,arrêté  le 17 mai, après avoir accusé une unité  paramilitaire d’exactions sur les civils au Darfour.  Depuis,  les services  de  Sécurité de l’Etat ont  pris une décision  pour le moins  rigoureuse : interdiction  aux médias d’enquêter et de publier toute information relative  à cette arrestation.  Une  mesure  destinée,  selon le gouvernement, à  éviter toute influence négative sur le travail de la justice.
Face à cette situation,  l’UE a exprimé  sa profonde  inquiétude. Selon elle, l’arrestation et  la détention  de M. Mahdi  risquent de  compromettre  le  bon  déroulement du dialogue national.  Le   gouvernement  soudanais  a  ainsi  été appelé  à observer un respect total  des droits de l’Homme et des libertés politiques fondamentales.
Pour rappel,  le président Omar El  Béchir a  initié   en  janvier  dernier  un dialogue national  destiné à réconcilier  toutes les formations politiques du pays.   Ce  processus devrait  aboutir  à  la formation d’un nouveau  gouvernement de coalition. Toutefois, malgré un bon début de discussions, le dialogue a  été brutalement interrompu  par l’arrestation de M. Sadek Al Mahdi, chef  du  parti  d’opposition Oumma, et ancien Premier ministre.  Plusieurs voix s’étaient aussitôt  élevées pour dénoncer  cette arrestation  qui va à  l’encontre des promesses de réformes  faites Omar El Bachir. L’UE  a invité toutes les parties au dialogue national à s’abstenir d’actes  ou de déclarations susceptibles de  faire dérailler le processus de réconciliation nationale.
Le Soudan traverse depuis des années une série  de crises sociopolitiques,  qui rendent  précaires  la paix et la stabilité  du pays.  La  région  du  Darfour  en l’occurrence, est marquée par une hausse inquiétante de la criminalité.  Les rivalités  interethniques  donnent souvent lieu à des combats meurtriers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.