Burkina-Faso : ECOBANK prête à la SOFITEX …

77 milliards de FCFA (152 millions de dollars américains). Tel est le prêt que l’établissement financier ECOBANK a consenti en faveur de la Société des Fibres et Textiles du Burkina (SOFITEX). « Vu cette position de l’or blanc (le coton) dans l’économie nationale, le pool bancaire national (ECOBANK) n’a pas hésité à renouveler son appui à la SOFITEX en accompagnant la campagne 2011 – 2012 à hauteur de 77 milliards de FCFA dont 65 milliards pour l’égrenage et la commercialisation », a commenté le Directeur Général de l’industrie textile, M. Jean-Paul Sawadogo. En d’autres termes, ce financement accompagnera le coton burkinabé dans toutes les étapes de sa commercialisation. Il servira donc à l’usinage et au transport. Ce qui facilitera le travail des cotonculteurs et améliorera, par ricochet, les rendements des prochaines campagnes agricoles. En parlant de celles-ci, la dernière (2011) s’est terminée sur une production de 300 000 tonnes de coton graine. Un résultat de 7 % supérieur à la campagne de 2010 et ce, malgré les difficultés financières. Mais, grâce au sérieux de la SOFITEX et à l’optimisation de ces ressources, elle a pu arriver à une conclusion positive. Ce qui n’a pas manqué d’avoir des retombées : « la confiance du pool bancaire a été renforcée par la gestion rigoureuse de la SOFITEX des lignes de crédits antérieures », a déclaré le Directeur Général d’ECOBANK Burkina, M. Roger Da Achinanon.

Un véritable encouragement pour la SOFITEX qui, si elle abonde sur cette voie, pourrait susciter de financements encore plus importants. D’autant plus que le coton figure parmi les fers de lance de l’économie burkinabé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.