Burkina-Faso : Construction par la BID de la route Dedougou-Tougan

bid-finacement-burkinaLa représentation locale de la Banque islamique de développement (BID) au Burkina-Faso a confirmé lundi que cette institution va soutenir financièrement les travaux de bitumage du tronçon  Dedougou-Tougan à hauteur de 59 millions de dollars.
L’axe Dedougou-Tougan, qui s’étend sur une distance de 91 km, revêt un enjeu stratégique. Il permettra la jonction entre la région agricole de la Boucle du Mouhoun et le reste du pays tout en facilitant le transport. Les avantages économiques de cette fluidité sont importants vu que la première région est communément appelée le grenier du Burkina Faso. Leurs premiers bénéficiaires en seront sans doute les populations avoisinant cette route qui deviendra la nationale N°10, et pourront saisir multiples opportunités y afférentes.
L’axe Dedougou-Tougan contribue à l’intégration régionale du pays du fait qu’il le relie à ses deux voisins, le Mali et la Côte d’Ivoire. En dehors de la construction de cette route, un pont sera construit sur le fleuve Mouhoun et des travaux d’aménagement en vue de la pose de la fibre optique seront effectués.
Compte tenu de toutes les initiatives envisagées, l’appui financier de la BID devait être conséquent. Cette institution est partenaire du Burkina-Faso depuis 1978, date à laquelle cet Etat y a adhéré.
De l’époque jusqu’à nos jours, la BID a investi 770 millions de dollars dans le cadre de 105 opérations qui couvrent différents secteurs, allant de la santé à l’agriculture en passant par l’eau et la dotation en infrastructures. Sur les 6 dernières années, la BID a déboursé environ 660 millions de dollars pour la réalisation de projets de développement dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.