Afrique de l’Ouest : La BADEA finance 4 pays

La semaine dernière à Karthoum, la Banque Arabe de Développement Economique en Afrique (BADEA), représentée par son Directeur Général, Abdelaziz Khelef, a signé des accords de financement avec le Bénin, le Tchad, la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso. Pour un total de 26 millions de dollars américains. A cette occasion, le Bénin était représenté par son ambassadeur accrédité en Ethiopie, M. Ferdinand Montcho. La BADEA a octroyé au pays de Boni Yayi 10,4 millions de dollars américains, soit la plus importante part. Celle-ci est destinée à la construction d’un pont sur le fleuve Mono. Cet ouvrage allégera la liaison avec le Togo voisin. Dans le même registre, la Côte d’Ivoire a reçu 6 millions de dollars sous-forme de prêt additionnel. Ce, afin d’ériger un pont sur la lagune Ebrié de Jacqueville. Une fois mis en place, ce passage devrait faciliter l’accès entre la localité et les autres régions ivoiriennes. Un avantage qui valait bien le déplacement de M. Tanoh Boutchoue Bernard, ambassadeur ivoirien au Soudan.Quant au Tchad et au Burkina, ils ont respectivement reçu 8,2 millions et 1,5 millions de dollars américains. Le premier Etat, représenté par M. Mahamat Abderahim Acyl, son diplomate accrédité au Soudan, compte construire des villages dans la région de Salamat. Le second, représenté par le Directeur Général de la Coopération au Ministère de l’Economie, M. Lene Segbo, s’inscrit également dans le social en prévoyant de financer des microprojets en faveur de la jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.