RD Congo : Mieux desservir l’eau et l’électricité

La République Démocratique du Congo (RDC) s’est lancée dans la réalisation de ses chantiers 2012. Le premier et qui n’est pas le moindre est le secteur de l’électricité et de l’eau. En effet les autorités congolaises désirent améliorer le taux de desserte en électricité et en eau. Ainsi de nombreux experts nationaux ont été réunis depuis mercredi 18 janvier à Kinshasa, pour examiner le problème sous l’égide du vice-Premier ministre. Ce dernier a ainsi procédé à l’ouverture des travaux de l’atelier sur les stratégies et le programme d’amélioration du taux de l’accès des populations congolaises à l’électricité et à l’eau potable pour la période allant de 2012 à 2016. Ce projet est rendu possible grâce à un appui financier de la Banque Mondiale, qui soutient le pays depuis longtemps dans de tels projets. La RDC étant l’un des pays d’Afrique centrale disposant d’un très faible taux de desserte en électricité et en eau, le vice Premier ministre a donc insisté sur la mise en application immédiate de toutes les recommandations qui seront issues de cet atelier.

En outre ces recommandations constitueront le cahier des charges du gouvernement congolais pour améliorer le taux de desserte en électricité et en eau au cours du deuxième quinquennat du Chef de l’Etat. Quant au ministre de l’Energie, il a declaré : « Nous attendons un plan d’actions qui accompagneront les stratégies indispensables et l’indication des actions qui seront entamées, celles qui porteront leurs fruits dans les cinq ans, comme celles dont les résultats ne seront perçus qu’au-delà de l’année 2016, en raison de la complexité de leur mise en œuvre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.