Cameroun : La BAD et des partenaires financent le secteur énergétique

Le Cameroun vient de bénéficier d’un financement important dans le secteur énergétique qui pourra faciliter l’accès à l’électricité à nombre de camerounais. C’est la société Kribi Power Development Company (KPDC) -filiale de la compagnie américaine d’électricité et dont 44% des actions reviennent au gouvernement camerounais- qui a signé l’accord de prêt de 258,2 millions de dollars avec la Banque Africaine de Développement (BAD) et d’autres institutions financières de développement. Parmi ces institutions partenaires : la Société financière internationale (SFI), la Société néerlandaise de financement du développement (FMO), la Banque de développement des états de l’Afrique centrale (BDEAC), Proparco, etc. Quant à la BAD, elle a aussi accordé un prêt de 51,5 millions de dollars pour un projet d’alimentation de la région de Kribi. En outre, il y a aussi la construction et l’exploitation d’une centrale à gaz de 216 mégawatts qui sont prévues. L’aboutissement de ce projet offrira une plus grande fiabilité d’approvisionnement en électricité et renforcera le secteur énergétique camerounais. Dans la même optique, Mme Tas Neside Anvaripour, Chef de la division de financement des infrastructures de la BAD, estime que la carence en électricité du Cameroun est un obstacle majeur au développement de l’environnement des affaires dans ce pays. « Le projet de Kribi accroîtra l’accès à une énergie fiable. L’utilisation du gaz domestique permettra de capitaliser sur les ressources propres du pays et ainsi de se substituer aux importations de carburant.

En sus des autres institutions financières de développement, nous sommes heureux de travailler avec les banques locales pour répondre aux besoins critiques en infrastructures du Cameroun » a-t-elle ajouté. En ce moment où le pays multiplie les sources de financement pour assurer son développement, cette mobilisation de partenaires n’est que de bon augure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.