Côte d’Ivoire : Electricité pour les voisins aux dépens des Ivoiriens

la-centrale-thermique-d-azito-filialeDe sources officielles, tous les ménages ivoiriens ne sont paradoxalement pas approvisionnés en électricité. Les statistiques montrent, en effet, que seulement 26% de ces ménages sont connectés au réseau électrique alors que la Côte d’Ivoire fournit cette énergie à ses voisins et à bien d’autres Etats.
L’énergie étant un facteur essentiel pour le développement économique et le progrès social d’un Etat, les autorités ivoiriennes, en collaboration avec la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CEI) ont rassuré, jeudi dernier, le public sur les efforts mis en œuvre pour résoudre ce déficit énergétique.
Il s’agit, entre autres, d’augmenter sa production pour atteindre une puissance installée de 4.000 MW en 2020 en vue de sécuriser l’approvisionnement du pays en la matière, et de renforcer les capacités des experts et des managers dans le domaine des réseaux électriques intelligents afin d’élaborer une stratégie efficace et utile à l’émergence du pays.
A cette fin, la CEI a annoncé un investissement de plus d’une centaine de millions de dollars à compter de la fin de l’année en cours. Selon cette compagnie, « ce financement permettra de  relier gratuitement les habitants au réseau et, par là même occasion, faciliter l’accès à l’électricité ».Cette initiative est louable, surtout que la Côte d’Ivoire, en plein essor sur le plan économique, connaît une forte demande dans le secteur énergétique.
En rappel, les activités de développement ont repris après la crise postélectorale de 2010 dans ce pays, avec la participation de nombreux investisseurs nationaux et internationaux. Les autorités concernées par le secteur de l’énergie ivoirien sont déterminées à tout mettre en œuvre pour satisfaire la demande nationale, tout comme elle l’est sur le plan international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.