Ghana : Une bonne année pour le « Jubilee »

Entamée le 15décembre2010, l’exploitation commerciale du gisement pétrolier du « Jubilee » au Ghana vient de fêter son premier anniversaire. Avec des résultats plus qu’encourageants. 23,5 millions de barils. C’est la quantité de pétrole que le Ghana a pu exporter durant cette première année d’exploitation. La production journalière du gisement offshore se situe entre 82 000 et 84 000 barils. A présent, l’objectif est de franchir la barre des 100 000 barils au quotidien et ce, avant fin 2011. Autant dire qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour ce faire. L’extraction posant toujours des aléas techniques, les visées ghanéennes – celles de produire 120 000 barils au quotidien d’entrée de jeu – n’ont pu se concrétiser. Qu’à cela ne tienne, le Jubilee finira par donner bien plus car ses réserves sont de l’ordre du milliard de barils. Dans cette optique, afin de réduire le coût de ce projet, une part du gaz extrait du Jubilee devra être acheminée à la centrale thermique d’Aboadze avant fin 2012. Ce, en vue de produire plus d’énergie destinée à l’exploitation pétrolière. Par ailleurs, d’autres gisements offshores voisins au Jubilee ont été découverts entre 2009 et 2010 dans les eaux profondes de Tano.

Il s’agit de Tweneboa, Enyenra et Ntome, lesquels ne sont pas encore exploités. Avec de telles potentialités, le Ghana prendra certainement très bientôt une place de choix dans le classement des producteurs d’or noir en Afrique subsaharienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.