Guinée-Bissau : Un financement du FMI

Après évaluation par son Conseil d’Administration, le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé d’octroyer un financement à la Guinée-Bissau. Celui-ci entre dans le cadre d’un accord entre les deux parties suivant la performance économique de la Guinée-Bissau. Depuis l’année dernière, le FMI et la Guinée-Bissau sont engagés dans un accord triennal par le biais duquel l’institution financière soutient un programme de recouvrement des recettes fiscales à Bissau et, également, un autre programme visant à alléger sa dette externe. Tout ceci, dans l’optique de réduire la pauvreté dans ce pays. Aussi, au vu des bons résultats de la Guinée-Bissau, le FMI a consenti à débloquer 3,77 millions de dollars américains en sa faveur. Cette somme constitue des garanties financières et a été décaissée dans le cadre du Programme d’Appui pour la Facilité Elargie de Crédit. Il faut noter qu’au bout des trois ans de l’accord entre le FMI et la Guinée-Bissau, celle-ci bénéficiera de 23,6 millions de dollars américains en totalité. Ces derniers temps, la Guinée-Bissau a redoré son blason aux yeux des institutions financières internationales. Il y a moins d’un mois, la Banque Africaine de Développement (BAD) lui octroyait un prêt de 34 millions de dollars américains destiné, notamment, à améliorer la bonne gouvernance économique et financière. Une thématique qui explique le retard de développement dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. La Guinée-Bissau doit donc saisir cette balle au bond et se lancer, de manière définitive, sur la voie de la bonne gouvernance, de la croissance et du développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.