RDC : Décisions attendues du Président de la République

2013-09-05T184339Z_1009786536_GM1E99607DS01_RTRMADP_3_CONGO-M23_0Suite aux concertations nationales qui ont rassemblé majorité présidentielle et opposition ainsi que de nombreux autres acteurs, le Président de la République devait se prononcer sur les mesures arrêtées en vue d’une bonne marche de l’Etat congolais.

Selon une source officielle, le numéro 1 congolais s’adressera aux deux Chambres réunies en congrès afin de leur dévoiler les dispositions qu’il a prises par rapport aux diverses requêtes qui lui ont été formulées lors des assises nationales.

En attendant de connaître la décision  présidentielle, les préoccupations deviennent de plus en plus nombreuses et se dirigent vers un gouvernement de large ouverture à celle de la grâce présidentielle, en passant par l’intérêt à apporter aux medias dans la société congolaise.

A propos du premier élément évoqué, les sondages penchent encore en faveur de l’actuel Premier ministre, lequel est issu de la majorité présidentielle, alors que l’opposition prône la nomination d’une personnalité de leur rang Quant à la grâce présidentielle, elle est sollicitée par la Voix des Sans Voix (VSV) pour les droits de l’Homme en faveur de personnes détenues sans jugement et de celles, des condamnées, qui ont purgé la moitié de leur peine.

Pour l’heure, il est difficile de se prononcer sur la portée positive ou négative des décisions qui seront communiquées en raison de la situation tendue entre la partie gouvernementale et les rebelles du M23. En effet, les négociations de paix avaient été suspendues lundi dernier et de nouvelles révélations faites par les autorités gouvernementales sur les activités de la rébellion augurent due la non reprise du dialogue.

Bref, dans ce climat de fortes tensions, des mesures plus apaisantes sont attendues tant par l’opinion publique congolaise que par l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.