Côte d’Ivoire : Découverte d’un gisement pétrolier

Trois compagnies pétrolières ont annoncé la découverte d’un gisement pétrolier la semaine dernière. Faisant partie du bloc pétrolifère CI-401, il se situe à 93 km au sud-est d’Abidjan.  Il s’agit d’un gisement offshore. La compagnie pétrolière américaine Vanco et ses partenaires, la compagnie russe Lukoil et la Société Nationale d’Opérations Pétrolières de la Côte d’Ivoire (PETROCI), ont rendu public leur trouvaille le 7 décembre dernier. Le bloc CI-401, qui contient le gisement, a été attribué depuis 2005. La société américaine en détient 28,34 %, devant la PETROCI (15 %) mais loin derrière Lukoil (56,66 %). Néanmoins, elle en est l’opérateur. Le forage, réalisé par les compagnies américaines et ivoiriennes, a donné de résultats encourageants : il traverse 8 mètres de pétrole contenu dans une série de grès. Celui-ci est spécifique par sa légèreté, ce qui en augmente la qualité. Il faut noter que le forage  du puits d’exploration, baptisé « Independance-1X », a été réalisé à 1689 mètres sous l’eau. Le bloc CI-401, qui fait 619 km2 de superficie, pourrait, par la suite, révéler d’autres gisements. Actuellement, la Côte d’Ivoire, avec ses 50 000 barils par jour d’avant la crise postélectorale, ne fait pas partie des principaux producteurs de pétrole en Afrique à l’instar du Nigéria (plus de 2 millions de barils par jour), de l’Angola (plus d’un million de barils par jour) ou de la Guinée Equatoriale (300 000 barils par jour). Néanmoins, le pays des éléphants gravit peu à peu la pente ascendante. On verra bien jusqu’où ce chemin le mènera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.