Gabon : La diversification de l’économie est en marche…

L’économie gabonaise a atteint certains des objectifs fixés dans le cadre de la stratégie nationale de développement, notamment dans les secteurs des bâtiments et les travaux publics (BTP). Ajouté à cette progression, la hausse des prix mondiaux du pétrole brut, qui a engendré la croissance économique en 2011, et l’augmentation des investissements publics et privés dans les secteurs non pétroliers,  devraient permettre au Gabon de mener à bien son projet de diversification économique 2012. Le pays voulant devenir un pays émergent s’est donné tous les moyens pour y parvenir et les objectifs fixés sont plutôt bien respectés jusqu’à présent. Ainsi les récentes prévisions du Fonds monétaire international (FMI) par exemple, annoncent une hausse de l’économie gabonaise de 5.6 % du PIB en 2011. Bien que pour le moment le pays reste tributaire des revenus du pétrole, qui représentent environ 50 % du PIB, le gouvernement s’efforce de rester fidèle à la stratégie « Le Gabon émergent » en promouvant le développement de l’industrie, du tertiaire et des secteurs « verts ». Mise en place depuis fin 2009, cette stratégie a pour but bien évidemment de diversifier l’économie et de protéger le pays d’une future volatilité des prix des marchandises. Grâce notamment à cette stratégie de diversification, combinée par ailleurs à la hausse des revenus des hydrocarbures, le PIB gabonais avait progressé de 5.7 % en 2010.

Pour renforcer cette stratégie, dans le budget national pour 2012 établi à environ 5 milliards de dollars, la part de l’investissement public a été élevé jusqu’à 1,4 milliards de dollars. Enfin de nombreux projets de grandes envergures en BTP sont annoncés, certains ont déjà été lancés en vue de la Coupe d’Afrique des Nations qui sera co-organisée par le Gabon et la guinée Equatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.