Gabon : Le gouvernement finance le développement du secteur agricole

Après les infrastructures, et les ressources minières, au tour du secteur rural de bénéficier de l’attention et du soutien du gouvernement afin d’assurer son développement. En effet à travers l’Office national de développement rural (ONADER), le gouvernement gabonais vient d’accorder un budget de 2,2 milliards de Francs CFA pour l’année 2012. Ce financement montre tout l’intérêt que portent les autorités pour le développement rural surtout quand l’on sait qu’ il y a eu une augmentation de budget de 70%. L’objectif de ce financement est d’une part d’encourager le développement des filières vivrières intensives comme le riz, le maïs, le soja, et les pommes de terre. D’autre part il s’agit de renforcer le développement de l’hévéaculture, mais également la transformation et l’encadrement des filières agricoles en général. Pour ce faire les responsables de l’ONADER ont envisagé de mettre en place certains projets issus du plan stratégique au Gabon. Pour la direction générale de l’ONADER, ce financement du gouvernement pourra favoriser la valorisation des productions agricoles au travers des campagnes de formation mais surtout des mises à disposition des producteurs des technologies nouvelles et adaptées, en vue de créer plus de valeur ajoutée et d’emplois.

Cette stratégie s’inscrit aussi dans le cadre du programme national de sécurité alimentaire (PNSA), qui encourage la production en grande quantité du riz dans le but de pouvoir réduire les importations de cette denrée régulièrement consommée dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.