Sénégal – Budget 2012 : Priorité à l’investissement

L’année 2012 ne sera pas de tout repos pour l’administration sénégalaise. En effet, le pays de la Teranga ira aux urnes, participera à des grands évènements sportifs comme la Coupe d’Afrique des Nations ou les Jeux Olympiques d’été et devra continuer son plan d’urgence contre la crise énergétique entre autres activités. C’est ce qui explique la hausse du budget national, avec l’investissement qui se taille la part du lion. De 2 284,2 milliards de FCFA (4,7 milliards de dollars américains) pour l’année en cours, le budget sénégalais passe à 2 299,2 milliards de FCFA (4,73 milliards de dollars américains), soit une hausse de 14,6 milliards de FCFA (30 millions de dollars américains). Une augmentation poussée notamment par le désir de passer à des actions concrètes, impulsées par le président Abdoulaye Wade. Pour ce faire, 830 milliards de FCFA (1,7 milliard de dollars américains) ont été alloués aux investissements. Cette rubrique connaît également une hausse de 32 milliards de FCFA (65 millions de dollars américains) par rapport à 2011. En clair, les investissements seront d’abord orientés vers la résolution du programme d’énergie, à savoir le plan Takkal. Cela se justifie car, à cause des délestages, le Sénégal a vu sa croissance diminuer de 1,2 % en 2010.    Ensuite, le Sénégal donnera la priorité de ses investissements à la poursuite des Objectifs du Millénaire de Développement (OMD) et à la réalisation des recommandations du Document de Politique Economique et Social, suivant ces engagements internationaux. Rien que ces deux premiers axes représenteront 88 % de la part budgétaire des investissements. Enfin, le reliquat servira aux dépenses de souveraineté nationale, aux charges relatives aux marchés publics, aux contributions régionales comme extrarégionales et à l’entretien de l’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.