Togo : soutien de l’UE et l’ONU aux fermiers togolais

Dans le cadre d’un projet d’aide visant à soutenir le Togo pour faire face aux prix élevés des denrées alimentaires, l’Union européenne et l’ONU ont fourni à 20.000 producteurs ruraux des engrais, des semences et d’autres intrants.
Cette action a permis aux producteurs ruraux togolais de produire l’équivalent du double du montant investi. Améliorer le niveau de nutrition et augmenter des revenus des producteurs vulnérables, le premier objectif de l’aide est atteint selon le coordonnateur des urgences de la FAO au Togo, Alfred Andrian tianasolo. Par ailleurs dans le cadre de ce projet l’UE a octroyé 3,5 millions dollars à la FAO pour aider ces 20.000 fermiers togolais touchés par les inondations et la flambée des prix des denrées alimentaires en 2007 et 2009 à relancer leur production. Ainsi cette année la FAO a évalué à 4,7 millions d’euros la valeur de leur production qui est de 9 634 tonnes de maïs, 675 tonnes de riz, 85 tonnes de sorgho 3,522 tonnes de tomates, 350 tonnes d’oignons et 85 tonnes de piment vert. Cette amélioration de la production est d’un grand secours pour les populations rurales qui sont affectées par la malnutrition et  la baisse des prix du coton, l’une des principales cultures de rente.  Le chargé du développement rural auprès de la Délégation de l’Union européenne au Togo, Marc Casterán, a déclaré que : « le projet est destiné à aider le pays à atteindre la sécurité alimentaire à long terme » et que  « cette initiative de l’UE et l’ONU est une bouffée d’oxygène aux fermiers ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.