Mali : Un plan de relance touristique

A cause des multiples forfaits de l’organisation terroriste Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), le Mali a perdu aux alentours de 50 milliards de FCFA (110 millions de dollars américains) de recettes touristiques en deux ans.
C’est pourquoi, les autorités ont entrepris de réformer le secteur afin d’attirer, à nouveau, des visiteurs et, de ce fait, des devises. « Ce plan de relance est basé sur une aide aux opérateurs du secteur au Mali et une sécurisation des sites et zones touristiques du Mali » confiait à l’AFP M. Mohamed El Moctar, ministre malien du Tourisme et de l’Artisanat. Le soutien dont il est question consistera en une réduction des charges fiscales des structures telles que les hôtels, les agences de voyage ainsi qu’en faveur des particuliers dont font partie certains guides touristiques ou autres artisans. En parallèle, l’accent sera également mis sur tout ce qui touche à la sécurité des touristes. Les services en charge de cet aspect disposeront donc de plus de moyens, avec des hommes en plus grand nombre, du matériel pour communiquer et des moyens de transport.
En outre, les élus des localités touristiques, qui constituent une grande source d’information, seront impliqués, selon ce qui est repris dans le cahier de charges du plan. Le principal défi, c’est d’arriver à sécuriser au mieux les touristes sans qu’ils ne s’en aperçoivent. Cela, afin de ne pas générer de la panique. Quoi qu’il en soit, le gouvernement malien espère avoir trouvé, au travers de ce plan de relance, le moyen de récupérer les milliards de FCFA perdus sous la hantise terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.