La Chine à la conquête du marché africain des télécommunications

La Chine a renforcé sa présence en Afrique dans le domaine des télécommunications en installant ses usines dans le continent. Elle a établit des accords de coopération avec l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Congo, la Tanzanie, et l’Ethiopie. En 2007, elle a placé  un satellite en orbite fabriqué par elle-même au Nigeria. Loin d’être un évènement isolé, le lancement de ce satellite lui a permis de pénétrer le marché africain des télécommunications. Elle a pu ainsi se positionner vis-à-vis de l’Afrique à la fois comme une puissance capable de procéder au lancement commercial de satellites mais également comme un fabricant de satellites de télécommunications. Les géants chinois des télécommunications, tels que Huawei et ZTE, se sont approprié un pourcentage respectable des contrats fructueux que les sociétés chinoises de télécommunications ont gagné en Afrique. La société chinoise des télécommunications (ZTE) et la Congo-Chine Télécom (CCT), ont signé un protocole de négociations pour que cette dernière aide CCT à développer son réseau national des télécommunications qu’elle vient d’installer en RDC. Le développement des télécommunications est important en Afrique car elles sont indispensables pour créer de nouvelles compétences, générer de la croissance et favoriser l’innovation technique. C’est pourquoi il faut encourager l’intégration des TIC dans les systèmes d’enseignement supérieur et le développement de programmes de formation axés sur l’utilisation et l’application des TIC dans les secteurs prioritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.