Publié Le : mer, Juin 23rd, 2021

Le Sénégal ouvre un Centre de données national pour assurer sa souveraineté numérique

Le Sénégal a ouvert mardi près de Dakar, un Centre de données national visant à assurer sa «souveraineté numérique» et à ne plus dépendre de l’étranger pour le stockage de ses données.

Lors de l’inauguration de ce Centre dans la ville nouvelle de Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de la capitale, le président sénégalais, Macky Sall a donné pour instruction au gouvernement de «faire héberger l’ensemble des données et plates-formes de l’Etat» dans ce nouveau centre, insistant pour une «migration rapide des données hébergées à l’étranger».

Avec ce data center, conçue par des ingénieurs sénégalais et construite avec le concours financier de la Chine, le Centre de données national a coûté 10 milliards de FCFA (plus de 15 millions d’euros), a déclaré Cheikh Bakhoum, directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat, assurant que  «l’Etat sénégalais sera souverain en matière de stockage de données» alors que «jusqu’ici, la majorité de nos données étaient stockées à l’extérieur, aux Etats-Unis et en Asie notamment».

En 2016, le Gouvernement du Sénégal a adopté sa stratégie de développement du numérique baptisée «Sénégal numérique 2025», communément appelé «SN2025».

L’exécutif vise à donner une véritable impulsion à la dématérialisation intégrale de l’administration publique, dans le cadre du Plan de développement du président Sall visant à faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2035.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>