Afrique du Sud: L’ANC désigne son nouveau Secrétaire général

Le Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud, a désigné un nouveau Secrétaire général, Jessie Duarte, après la suspension jeudi dernier d’Ace Magashule, accusé de corruption.

À l’issue d’une réunion de l’ANC de trois jours, Cyril Ramaphosa a annoncé lundi que Jessie Duarte, secrétaire adjoint depuis 2012, «exercera, conformément à la constitution de l’ANC, les fonctions confiées au secrétaire général».

La semaine dernière, Elias Magashule surnommé « Ace », 61 ans, est devenu le premier haut responsable du parti à être temporairement suspendu de ses fonctions. Secrétaire général de l’ANC depuis 2017, Ace Magashule a été inculpé en novembre pour avoir volé de l’argent public en 2014.

Quatre mois plus tard, l’ANC activait une règle interne entrée en vigueur en 2020 pour assainir le parti de Nelson Mandela, entaché de corruption et de vols, imposant à tout membre poursuivi pénalement de démissionner ou de s’exposer à une suspension.

Avec une quinzaine d’accusés, Ace Magashule sera jugé en août pour des détournements de fonds pour le désamiantage de logements sociaux dans la province de Free State. Les travaux n’ont jamais eu lieu alors que près de 7 millions de dollars ont été empochés.

Fin mars, Ace Magashule avait reçu un ultimatum de trente jours pour se retirer après avoir été accusé de détournement de fonds publics alors qu’il était Premier ministre de l’Etat libre, une des neuf provinces d’Afrique du Sud. Refusant de démissionner, il a finalement contraint le parti à le suspendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.