Publié Le : lun, Mai 10th, 2021

Covid-19 : Quatre cas du variant indien signalés en Afrique du Sud

Quatre cas du variant dit indien du coronavirus ont été recensés en Afrique du Sud, a annoncé le ministre sud-africain, de la Santé Zweli Mkhize.

Ces cas ont été «détectés dans (les provinces de) Gauteng (deux cas) et de KwaZulu-Natal (deux cas) et tous sont récemment arrivés d’Inde», a expliqué le ministre de la santé.

L’Afrique du Sud est au moins le quatrième pays du continent africain à avoir enregistré des cas de ce variant indien, le B.1.617.2, les autres étant le Kenya, l’Ouganda et le Maroc. Zweli Mkhize, avait fait savoir que son gouvernement était en état d’alerte élevé face au variant B.1.617 du virus SARS-CoV-2.

Tous les ports d’entrée du pays appliquent des procédures de confinement strictes pour éviter d’importer la COVID-19. Les passagers à l’arrivée sont soumis à un dépistage et leurs contacts proches sont surveillés.

Le variant indien du coronavirus est plus contagieux et semble résister aux vaccins, contribuant à la flambée galopante de l’épidémie en Inde, a averti samedi dernier la scientifique en chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Soumya Swaminathan.

L’Afrique du Sud a annoncé jeudi 22 avril qu’elle allait recommencer à injecter le vaccin Johnson & Johnson à ses personnels de santé. Le programme avait été interrompu en raison de risques potentiels de caillots sanguins, après six cas signalés aux Etats-Unis. La seconde phase du plan de vaccination, destiné notamment aux plus de 60 ans, doit commencer le 17 mai.

Le pays enregistre plus d’un million et demi de personnes contaminées – dont près de 55.000 décès.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>