Afrique du Sud: Deux morts dans l’incendie d’un centre Covid-19

Deux patients sont décédés mardi matin dans l’incendie d’un service dédié au traitement du Covid-19 dans un hôpital du Nord de l’Afrique du Sud, ont indiqué les autorités sanitaires locales.

L’incendie s’est déclaré à l’hôpital de Modimolle, situé à 170 km au nord de Johannesburg, dans la province rurale de Limpopo.

«Deux patients sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans le service dédié au traitement du Covid» au sein de cet hôpital, ont déclaré les autorités sanitaires locales dans un communiqué.

«Des infirmières de l’hôpital ont réussi à éteindre l’incendie et à secourir les patients qui se trouvaient dans le service, mais malheureusement deux d’entre eux étaient déjà morts», selon le communiqué.

Le 16 avril, un autre important incendie s’était déclaré à l’hôpital universitaire Charlotte Maxeke de Johannesburg, un des centres dédiés au traitement du Covid-19. Près de 700 patients ont alors été évacués après l’incendie qui a causé d’importants dégâts matériels dans l’un des plus grands hôpitaux publics d’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud est actuellement le pays le plus touché dans le continent africain, avec environ 1,5 million de cas de contaminations, dont 54.406 décès, et jusqu’à cette date, 318.670 personnes seulement, principalement des membres du personnel médical, ont pu être vaccinés contre le covid-19.

Le gouvernement de Pretoria a indiqué attendre aussi de nouvelles doses du vaccin Johnson & Johnson, produites en Afrique du Sud par l’entreprise pharmaceutique sud-africaine Aspen Pharmacare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.