Publié Le : ven, Avr 16th, 2021

Tunisie : L’ex-candidat à la présidentielle de 2019, Nabil Karoui, condamné à six millions d’euros d’amende

L’homme d’affaires Nabil Karoui, ex-candidat à la présidentielle en Tunisie, poursuivi dans une affaire de blanchiment d’argent, a été condamné jeudi, à une amende de six millions d’euros.

«Le tribunal de première instance de Tunis a condamné (M. Karoui) à une amende de 19,5 millions de dinars tunisiens», soit six millions d’euros, a déclaré le porte-parole du parquet, Mohsen Dali.

Cette affaire, ouverte depuis 2012, concerne des opérations d’exportation «sans déclaration à la douane sur les revenus», a-t-il ajouté, sans plus de détails.

Nabil Karoui avait été placé en détention le 24 décembre 2020 dans le cadre des investigations menées par le pôle judiciaire financier dans une affaire de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale.

Le juge d’instruction au pôle judiciaire financier avait décidé le 24 février de le libérer en contrepartie d’une caution de 10 millions de dinars (soit plus de trois millions d’euros). Mais comme le prévenu n’a pas payé la caution, la chambre d’accusation a finalement annulé sa libération deux semaines plus tard.

Karoui est actuellement en prison, depuis le 24 décembre 2020, sans qu’un procès ne soit en cours dans ce dernier dossier.

Fondateur de la principale chaîne privée tunisienne Nessma TV, Nabil Karoui était arrivé au second tour de l’élection présidentielle en 2019, avant de perdre face à Kais Saied, un universitaire sans parti.

Son parti Qalb Tounes (Cœur de Tunis) est arrivé deuxième aux législatives d’octobre 2019 en remportant 38 sièges sur 217 au Parlement. La formation, qui détient actuellement 30 sièges après plusieurs démissions, s’est alliée au parti d’inspiration islamiste Ennahdha, première force au Parlement.

De multiples procédures ont été ouvertes ces dernières années contre cet ex-proche du pouvoir, Nabil Karoui ou contre sa chaîne Nessma TV, qui émet sans licence.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>