Publié Le : lun, Avr 12th, 2021

Bénin-Présidentielle : Le président sortant Patrice Talon quasi assuré de sa réélection

Le président béninois Patrice Talon s’achemine vers une réélection attendue, au terme d’une journée de vote dimanche marquée par une faible participation, après l’appel des principaux opposants à boycotter le scrutin.

Dans les bureaux de vote à Cotonou, la capitale économique du Bénin, les taux de participation ne dépassaient pas les 30% et Patrice Talon, en lice pour un second mandat, comptait une large avance face aux anciens députés Alassane Soumanou et Corentin Kohoué, deux candidats de l’opposition quasiment inconnus du grand public.

Les rues de Cotonou sont restées calmes tout au long de la journée. A Savè, dans le centre-nord du pays, où les violences préélectorales ont fait deux morts, les bureaux de vote et les urnes sont restés vides toute la journée, et certaines ont été brûlées par des inconnus.

Le vote n’a pas été effectif également dans les villes de Bantè et Tchaourou, situées dans le centre du pays, fiefs de l’ancien président Thomas Boni Yayi.

Les principales figures de l’opposition sont soit en exil, soit condamnées par la justice et incarcérées soit empêchées de se présenter du fait du nouveau Code électoral et d’une réforme institutionnelle.

«Il faut éduquer les uns et les autres pour que les frustrations ne donnent pas forcément lieu à des violences», a déclaré M. Talon, 62 ans, alors qu’il votait à Cotonou.

Selon lui, les manifestants ont été «manipulés» pour attaquer la République et les forces de l’ordre ont su répondre «avec beaucoup de compétence et d’expertise».

Les principales figures de l’opposition ont appelé à boycotter un scrutin joué d’avance à leurs yeux. Néanmoins, le gouvernement s’est dit «satisfait» du déroulement du vote, par la voix de son porte-parole Alain Orunla.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>