Bénin: Réfectionner les infrastructures sanitaires

Le Bénin a reçu un financement sous forme de prêt de la Banque d’Investissement et de Développement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) afin de réhabiliter et d’équiper 26 de ses infrastructures sanitaires. Dans l’ensemble du pays, 40 % d’entre celles-ci se trouvent dans un état de délabrement avancé. 10 millions de dollars américains. Telle est la somme que la BIDC a consenti à prêter au gouvernement béninois. Le document d’engagement a été paraphé par le président de l’institution financière, M. Bashir Ifo, et le ministre béninois de l’Economie et des Finances, M. Jonas Gbian. Ce financement est salutaire pour le système sanitaire béninois, actuellement aux abois. Non seulement, les bâtiments sont vétustes, mais les salles sont sous-équipées. Résultat : la majorité n’est plus conforme aux standards internationaux. D’où, ce projet permettra de remettre les pendules de 26 infrastructures sanitaires à l’heure. Depuis quelques années, le gouvernement béninois est conscient de la non-viabilité de son système sanitaire. Ainsi, rien qu’en 2011, il a consacré pas moins de 120 millions de dollars pour la réhabilitation de ce type d’infrastructures et l’achat du matériel biomédical. Des centres de référence à l’instar de l’hôpital mère et enfant de Cotonou (Sud) et des hôpitaux de Kouandé au nord du Bénin ont été compris dans le projet. Ce qui a rehaussé les conditions sanitaires des populations environnantes. Malgré cet effort, il reste encore beaucoup à faire tant la morbidité béninoise n’a pas suffisamment baissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.