Le fonds «Education sans délai» fait don d’un million de dollars aux enfants déplacés au Niger

Le fonds mondial «Education sans délai», un partenaire essentiel de l’UNICEF pour l’éducation dans les situations d’urgence, a annoncé mardi, l’octroi d’une enveloppe d’un million de dollars à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), destinée aux enfants déplacés de force et vivant dans des communautés d’accueil au Niger.

Dans son communiqué, le fonds précise que le financement touchera plus de 6.000 filles et garçons dans des régions de Tillabéri (ouest) et de Tahoua (nord-ouest) où l’insécurité pousse ces jeunes à quitter le système scolaire.

Selon Yasmine Sherif, Directrice de l’organisation, les rapports font état d’une situation de terreur impliquant des professeurs kidnappés et des écoles incendiées. « Les enfants et adolescents déracinés, de même que leurs communautés d’accueil dans les régions de Tillabéri et de Tahoua, sont confrontés à des souffrances indescriptibles», a-t-elle déploré, soulignant la nécessité «de prendre des mesures» qui s’imposent.

«Le début de l’année 2021 a été particulièrement difficile, avec plusieurs attaques ayant contraint des dizaines de milliers de personnes à la fuite et privé les enfants d’école », a expliqué, pour sa part, Alessandra Morelli, représentante du HCR au Niger.

Et de poursuivre, « il ne fait aucun doute que l’éducation constitue le plus puissant outil à notre disposition dès lors qu’il s’agit de prémunir les enfants et les jeunes touchés par un conflit armé contre la mort, les blessures ou le risque d’exploitation. L’éducation réduit l’impact psychologique des conflits armés en leur offrant une routine, une stabilité et un soutien psychologique ».

Le HCR mettra en œuvre le programme financé en partenariat avec le gouvernement de Niamey et les principales parties prenantes. Il sera, entre autres, question de renforcer des mesures de prévention face à la Covid-19 et de construire ou rénover des salles de classe.

Le communiqué précise que le programme qui s’étale sur un an, se concentrera particulièrement sur l’accès à l’apprentissage pour les filles et les enfants en situation de handicap.

Le Fonds «Education sans délai» avait annoncé auparavant un programme pluriannuel de résilience au Niger d’une valeur de 11,1 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.