Publié Le : mer, Fév 10th, 2021

Diplomatie : L’Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour une durée indéterminée

L’Egypte a ouvert ce mardi sa frontière avec la bande palestinienne de Gaza pour une durée indéterminée pour la première fois depuis plusieurs années, tandis que des pourparlers inter-palestiniens se tiennent au Caire, a indiqué le responsable sécuritaire, sous couvert d’anonymat.

L’ouverture de la frontière intervient après le lancement lundi au Caire de pourparlers entre 14 factions palestiniennes, dont les rivaux du Hamas islamiste, au pouvoir dans la bande de Gaza, et du Fatah, au pouvoir en Cisjordanie occupée, en vue des premières élections depuis 15 ans.

Le terminal de Rafah frontalier de l’Egypte est la seule ouverture de la bande de Gaza sur le monde qui ne soit pas contrôlée par Israël. Il est resté pratiquement fermé ces dernières années, Le Caire invoquant des menaces pour la sécurité du pays, auxquelles se sont greffées des craintes sanitaires ces derniers mois avec la pandémie de Covid-19.

Plus de 52.740 personnes contaminées ont été recensées à Gaza, dont quelque 530 décès. En Egypte, environ 170.210 cas ont été détectés, dont près de 9.700 décès.

Mardi matin, des Gazaouis ont afflué vers le terminal et «le premier bus est arrivé côté égyptien», a indiqué le responsable sécuritaire. Complètement étouffée par Israël, la bande de Gaza dispose d’infrastructures limitées et souffre d’un chômage endémique (50 %).

Les permis de travail en Israël sont limités en temps normal, et sont suspendus depuis le début de la pandémie. Le poste de Rafah était quasiment tout le temps fermé, les jeunes Gazaouis pouvaient difficilement quitter l’enclave ces derniers mois pour tenter de trouver du travail ailleurs.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>