Publié Le : jeu, Jan 14th, 2021

Les présidents français et mauritanien explorent les moyens de sécuriser le Sahel

Le président français, Emmanuel Macron a reçu mercredi à dîner son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour faire le point sur la lutte contre les groupes jihadistes actifs au Sahel et les moyens de sécuriser cette région, a indiqué la présidence française.

L’objectif de ce dîner de travail est de «faire le bilan des résultats obtenus depuis le sommet de Pau et de préparer le prochain sommet de N’Djamena», selon l’Elysée.

Le président mauritanien Ghazouani élu en 2019, a participé lundi à l’Elysée à la conférence One Planet Summit qui s’est penché notamment sur le programme de «Grande muraille verte» destiné à freiner la désertification dans 11 pays au sud du Sahara.

La capitale tchadienne, N’Djamena doit accueillir en février 2021, un Sommet des présidents des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) un peu plus d’un an après celui de Pau (sud de la France) au cours duquel avait été relancée la lutte antijihadiste dans la  bande du Sahel.

Trois Casques bleus ivoiriens de la Mission de l’Onu au Mali (Minusma) ont été tués ce mercredi dans une attaque jihadiste contre leur convoi dans la région de Tombouctou, a indiqué la Minusma.

L’attaque est survenue au nord de Bambara Maoudé, sur l’axe entre Douentza (centre) et Tombouctou (nord-ouest), dans une région qui est l’un des foyers de la violence polymorphe qui ensanglante le Sahel.

«Au cours d’une opération de sécurité, une compagnie de la Minusma a heurté (…) des engins explosifs improvisés (IED) avant d’être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés», a dit la Minusma dans un communiqué, précisant que la riposte des Casques bleus a poussé les assaillants à fuir.

«Les rapports préliminaires indiquent cependant que suite à cette attaque, trois Casques bleus sont décédés et six autres ont été blessés », a-t-elle indiqué.

Malgré la présence de 5.100 militaires français, de 13.000 hommes la Minusma au Mali, de la Force conjointe du G5 Sahel et de forces américaines, les pays sahéliens subissent des attaques jihadistes fréquentes et meurtrières.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>