Publié Le : lun, Jan 4th, 2021

Des rebelles en Centrafrique ont pris le contrôle de la ville de Bangassou

Des rebelles en Centrafrique ont pris le contrôle dimanche de la ville de Bangassou située à 750 km à l’est de Bangui, à la veille la proclamation des résultats partiels de la présidentielle du 27 décembre.

La coalition de groupes armés qui a lancé le 19 décembre une offensive pour perturber les élections présidentielle et législatives et promis de «marcher sur Bangui», a attaqué à l’aube la ville de Bangassou et a pris son contrôle après plusieurs heures de combats.

«Les rebelles contrôlent la ville, ils sont partout», a déclaré Rosevel Pierre Louis, le chef du bureau régional de la Mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca) à Bangassou, ajoutant dans un Tweet que cinq «éléments armés» sont morts, sans plus de précisions.

Une quinzaine de blessés ont été pris en charge par Médecins sans frontières, a déclaré de son côté cette ONG. Mais les rebelles étaient toujours tenus à distance de la capitale par les Casques bleus de l’ONU et les forces armées de Centrafrique (FACA), épaulés par des renforts de centaines de paramilitaires russes et de soldats d’élite rwandais.

Dans un communiqué dimanche, la Minusca a indiqué qu’elle tenait les principaux groupes armés, «l’UPC, le MPC, le 3R, le FPRC, les anti-Balakas et l’ancien président François Bozizé comme responsables de ces attaques et des conséquences graves sur la population civile».

La prise de Bangassou intervient à la veille de la publication des premiers résultats partiels de l’élection présidentielle par l’autorité nationale des élections (ANE).

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>