Dix pays ouest-africains prennent part à un projet touristique

Dix pays de l’Afrique de l’Ouest vont se réunir au sein d’un projet touristique : les parcs et aires protégées du Bénin, du Burkina, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et de la Sierra Léone seront très prochainement mises en réseau. Tous ces acteurs s’étaient réunis la semaine dernière à Dakar dans le but d’évaluer l’initiative.

Tout semble fin prêt pour amorcer ce « Projet régional de développement du tourisme durable dans un réseau de parcs et d’aires protégées transfrontaliers », une initiative soutenue par l’Organisation Mondiale du Tourisme et, également, l’Organisation de la Conférence Islamique. Son étude de faisabilité ayant déjà été réalisée grâce à un financement coréen, il ne reste plus qu’à trouver  les 44 millions d’euros (près de 60 millions de dollars) que nécessite sa réalisation. Tous les regards sont donc tournés vers de potentiels bailleurs de fonds, notamment le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque Islamique de Développement (BID), lesquels ont déjà reçu le document détaillant l’intérêt du projet. Celui se décline en trois axes : premièrement, ce projet rapportera aux pays des entrées financières supplémentaires ; deuxièmement, en promouvant le tourisme, la biodiversité de la région sera, elle aussi, préservée et enfin, ce projet aura sûrement des retombées positives sur la promotion des produits locaux, artisanaux comme agricoles.

Un minimum de 23 millions d’euros (environs 30 millions de dollars) est nécessaire pour entamer ce projet. Cette somme devra être réunie avant la conférence de lancement de l’initiative prévue en fin mai prochain lors du Salon International du Tourisme de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.