Burundi : Des revenus record pour l’OBR !

Au premier trimestre de cette année, l’Office Burundais des Recettes (OBR) pourrait dépasser la barre des 90 millions de dollars américains de revenus. Cette semaine, M. Edouard Nzigamasabo, président du Conseil d’Administration, a rendu public les montants des sommes encaissées par l’institution depuis l’entame de l’année 2011.

Pendant les mois de Janvier et de Février, l’OBR a collecté plus 55 millions de dollars américains. Mieux, rien que pour ce mois de Mars, le total des recettes pourrait se situer au dessus des 33 millions de dollars américains selon les prévisions. De telles performances sont dues, d’abord, à la nouvelle manière de travailler que l’OBR a adopté.  En outre, après avoir réformé l’esprit dans la poursuite de ses attributions, l’OBR s’est également attelé à poser des changements dans la pratique. Ainsi, ses bureaux sont désormais plus proches des contribuables, ce qui en facilite l’accès. Car, il y a peu, différents services de l’OBR étaient éparpillées dans plusieurs quartiers de la ville de Bujumbura. Cette situation obligeait le contribuable à valser de bureau en bureau. Mais, grâce à la politique de décentralisation entamée actuellement, les postes de l’OBR ont acquis une certaine autonomie. Et, dans un souci de toujours mieux faire, les structures de l’OBR vont, très prochainement, se muer en bureaux d’informations pour toute personne désireuse d’assouvir sa curiosité en matière de fiscalité.

Pour pouvoir satisfaire pleinement les contribuables, l’OBR a encore des efforts à fournir concernant la diligence de ses prestations. Celles-ci sont souvent freinées, notamment à cause d’un manque de coordination dans l’administration et du matériel informatique insuffisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.