Côte d’Ivoire : La coalition au pouvoir obtient la majorité des sièges au parlement

Le Rassemblement des houphouetistes pour la paix (RHDP), la coalition de partis au pouvoir en Côte d’Ivoire a remporté la majorité aux premières élections législatives de la troisième république, avec 167 sièges sur 254 qui étaient pourvus.

Le dernier siège (Ndlr le parlement compte 255 députés) sera pourvu dans quelques semaines, après une nouvelle élection entre les deux candidats arrivés à égalité lors du scrutin de dimanche.

La victoire du RHDP a été confirmée en direct ce mardi, sur le plateau de la télévision nationale, par Youssouf Bakayoko, le Président de la Commission électorale indépendante (CEI).

Bakayoko a salué «le remarquable esprit de civisme» de la population et annoncé la composition de la «première Assemblée nationale de la troisième République ivoirienne».

En revanche, les électeurs ne se sont pas déplacés en masse pour accomplir leur devoir civique, le taux de participation ayant atteint à peine les 34,10 %  au niveau national. Sur les 6,2 millions d’électeurs ivoiriens inscrits, seuls 2,17 millions ont voté.

La coalition du président Alassane Ouattara s’en sort tout de même avec une majorité confortable avec 167 députés élus, soit 65 % des sièges de l’Assemblée, même si aux législatives de 2011, les partis constituant le RHDP avaient glané un total 197 sièges.

Ce recul du camp présidentiel s’explique par l’avancée des indépendants, qui emportent 75 sièges (29 % du total des sièges) et s’imposent théoriquement comme la deuxième force de cette nouvelle Assemblée nationale. D’autre part, avec 167 députés, le RHDP n’atteint pas la majorité des 2/3, qui est à 170 sièges.

L’UDPCI de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Albert Mabri Toikeusse remporte 6 sièges, soit 2,36 %. Le FPI de Pascal Affi Nguessan ne remporte que 3 sièges (soit, 1,18%), tout comme l’UPCI de Gnamien Konan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.