Simone Gbagbo- Procès: Accord pour faire témoigner des personnalités ivoiriennes

simone-gbagboA la reprise lundi du procès de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire pour crimes contre l’humanité, la Cour d’assises d’Abidjan a annoncé qu’elle allait établir un calendrier de passage des personnalités ivoiriennes à la barre, pour être entendues en tant que témoins dans ce procès entamé depuis mai dernier.

Le sujet était depuis plusieurs semaines la principale pomme de discorde entre l’accusation et la défense. Cet accord trouvé représente donc une avancée notable pour la poursuite de ce procès. Car pour certains, le procès a trop duré au risque de perdre en crédibilité à cause des divers renvois qui ont qualifiés de méthodes dilatoires.

Et ce mardi, « Mme Gbagbo sera présente à l’audience, étant donné que tout est rentré dans l’ordre », a déclaré le procureur général Aly Yéo. « Le président de la Cour, Boiqui Kouadjo, va proposer un nouveau calendrier à l’audience», a-t-il ajouté.

Avec ce calendrier, l’on devrait voir défiler à la barre des personnalités ivoiriennes, dont l’actuel président de l’Assemblée nationale et ancien chef de la rébellion, Guillaume Soro, l’ancien Premier ministre, Jeannot Kouadio Ahoussou, et l’ex-ministre Charles Koffi Diby.

« Nous nous sommes entendus sur le fait qu’il est important que ces personnalités soient citées… Viendront-elles ou pas? C’est une autre paire de manches », a laissé entendre Dohora Blédé, l’un des avocats de Mme Gbagbo.

Mme Gbagbo est jugée depuis le 31 mai. Elle est citée pour son implication présumée dans des tirs d’obus sur le marché d’Abobo, un quartier favorable à Alassane Ouattara, le rival de son mari à la présidentielle de novembre 2010.

Elle est également poursuivie pour sa participation présumée à une cellule qui organisait des attaques menées par des milices et des membres des forces armées proches du régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.