Le Sénégal inquiet de la flambée de sa masse salariale

amadou-baLa masse salariale du personnel de l’Etat sénégalais continue de flamber, indique le ministère de l’économie et des finances. Elle connaitra une hausse de 8,9% en 2017, selon le projet de loi de finance en cours d’étude à l’assemblée.

A l’heure où les ressources sont recherchées pour le financement des projets du Plan Sénégal Emergent (PSE), l’Etat du Sénégal doit faire face à une autre situation.

En effet, selon Amadou Bâ, ministre de l’Economie des Finances et du Plan qui faisait face aux députés, la masse salariale ne cesse de flamber et la situation devient de plus en plus inquiétante. «Cette dépense du personnel connaitra une augmentation de 8,9% en 2017, pour se chiffrer à 586 milliards de francs Cfa », a déclaré devant les députés M. Bâ. Il poursuit qu’en y ajoutant « les salaires des corps émergents estimés à 82 milliards, ceux des universités, des agences et structures assimilées évalués à 113 milliards de francs Cfa, des contractuels de la santé avoisinant 4,3 milliards, des unités de gestion des projets, 15,8 milliards de francs Cfa et des collectivités locales, la masse salariale dépassera 800 milliards de francs Cfa, représentant 40% des recettes fiscales» du pays.

La masse salariale au Sénégal connaitra une hausse de 8,9% en 2017, pour se chiffrer  à 586 milliards de francs Cfa, contre 538,2 milliards de francs Cfa dans la loi de finance initiale de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.