Maroc : l’ONEE réussit sa quatrième opération de titrisation

oneeL’office national de l’eau et de l’électricité du Maroc, (ONEE) vient de boucler sa quatrième opération de titrisation, portant sur un montant de 2 milliards de dirhams (180 millions d’euros), pour « satisfaire ses besoins en financement ».

Cette nouvelle opération de l’ONEE sur le marché financier a consisté en la conversion de créances commerciales actuelles, d’une valeur de 827 millions de dirhams. En plus de six à sept mois de créances futures, soit 2,22 milliards en tout, en 20 000 parts d’un fonds commun de placement, créé pour l’occasion et baptisé FT Energy.

L’opération qui a connu le succès escompté avec un taux de souscription de 107% a été pilotée par Maghreb Titrisation.

Les organismes de placement collectif en valeur mobilière (OPCVM) ont été les plus en vue en se taillant la part du lion avec 85,5% des titres distribués, soit 1,71 milliard de dirhams, quand les banques et les organismes de pension ont contribué à ce succès respectivement à hauteur de 160 et 150 millions de dirhams.

La réussite de cette levée de fonds est à mettre à l’actif de la qualité des créances titrisées et les garanties assorties. Mais le premier moteur de ce succès est bien la qualité de signature de l’ONEE qui, en trois ans seulement, a pu mobiliser quelque 5,3 milliards de dirhams à travers ce mécanisme de titrisation.

Selon Ali Fassi-Fihri, le responsable de cette entreprise publique, le recours à un tel montage financier est imposé par le besoin de l’Office « de financer le cycle d’exploitation et la trésorerie à des conditions avantageuses tout en optimisant les besoins en fonds de roulement ».

L’ONEE, née de la fusion entre ONE (électricité) et ONEP (eau), à la fin 2015 affichait une trésorerie déficitaire de près de 4,3 milliards de dirhams. Une situation qui s’explique par l’augmentation de l’endettement (56 milliards de dirhams) se traduisant par l’accroissement des charges financières et l’aggravation du déficit du résultat financier qui ressortait à -2,1 milliards de dirhams.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.