Le Roi du Maroc dépêche son Premier ministre en Mauritanie

Le chef du gouvernement marocain désigné, Abdelilah Benkirane et le ministre délégué aux Affaires étrangères, Nasser Bourita, ont été dépêchés par le Roi Mohammed VI en Mauritanie pour apaiser la tension avec le voisin mauritanien, ravivée par les déclarations du Secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat.

Selon des sources marocaines et mauritaniennes, le Roi Mohammed VI a téléphoné en personne ce mardi, au président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, pour calmer la tension provoquée par le leader du parti de l’Istiqlal (opposition), qui a qualifié le samedi 24 décembre, la Mauritanie de «terre marocaine», suscitant l’ire des autorités de Nouakchott.

Les deux agences de presse officielles de la Mauritanie et du Maroc, ont rapporté, ce mardi 27 décembre, que le souverain marocain a appel le président Ould Abeldelaziz pour dissiper tout malentendu sur «l’intégrité territoriale de la Mauritanie».

Au cours de leur entretien, les deux chefs d’Etat ont exprimé «leur détermination à préserver cette relation contre toute tentative d’y porter atteinte, quelle que soit son origine et ses motivations».

Suite à la bourde commise par le patron de l’Istiqlal, Mohammed VI a d’autre part dépêché ce mercredi en Mauritanie, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et le ministre délégué aux Affaires étrangères, Nasser Bourita, porteur d’un message royal visant à rassurer les Mauritaniens des bons sentiments du Maroc.

Le Maroc qui s’apprête à réintégrer l’Union africaine (UA), ne veut pas ouvrir de nouveaux fronts de contestation avec ses voisins, et table sur une politique de rapprochement avec l’ensemble des pays africains, y compris ceux hostiles à son intégrité territoriale.

Le chef de gouvernement marocain devrait être reçu aujourd’hui, par le président Mohamed Ould Abdelaziz dans la ville de Zouerate, située à 600 km au nord de Nouakchott, non loin des frontières sud du Royaume, où le chef de l’Etat mauritanien passe ses vacances de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.