Gabon : une délégation de l’Union africaine attendue à Libreville

ua2Une délégation de l’Union africaine est attendue au Gabon, où elle doit initier une médiation dans la crise politique que connaît le pays depuis la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba.

Selon le département d’Etat américain, Washington appuie l’initiative de l’UA d’envoyer une délégation de médiation africaine dans ce pays.

Cette délégation dite de haut niveau, devrait arriver dans un bref délai à Libreville, la capitale du Gabon, afin de rencontrer les différentes parties prenantes à la crise.

Des consultations sont cependant toujours en cours entre les membres de l’Union Africaine, la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) et les différentes personnalités de la scène politique gabonaise pour déterminer la composition exacte de la délégation, ainsi que la nature de sa mission.

Le porte-parole  de l’UA évoque une possible participation de l’ONU à la médiation. Abdoulaye Bathily, représentant du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale est déjà à Libreville, où il effectue des consultations avec ses interlocuteurs gabonais.

L’opposition et la majorité présidentielle sont favorables à la médiation de l’Union Africaine, alors que les pressions internationales se multiplient sur les deux camps pour une issue heureuse à la crise.

Au Gabon, aucun incident majeur n’a été signalé ces dernières heures, mais c’est toujours le bras de fer entre le président Bongo et le candidat perdant de l’opposition, Jean Ping qui continue à contester les résultats de la réélection du président sortant Ali Bongo pour un nouveau mandat présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.