Le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé reprend ce mardi

gbagbo-bleLe procès conjoint de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et son co-accusé, son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé reprend ce mardi à la Haye, après deux mois de suspension liés aux vacances judiciaires, dans une audience consacrée à l’audition du 14ème témoin de l’accusation.

La comparution de l’ancien président ivoirien et de son ministre de la jeunesse devant la cour pénale internationale qui a débuté le 28 janvier dernier, avait été suspendue après l’audition du 13ème témoin de la procureure Fatou Bensouda.

Ce procès qui va durer au moins cinq mois jusqu’en 2017, est déjà bien ficelé dans l’agenda de la CPI. Les audiences qui reprendront dans la salle 1 de la Cour Pénale, ne seront plus retransmises en direct, conformément à la décision prise par le Juge Cuno Jakob Tarfusseur en vue d’assurer la protection des témoins.

Cette situation n’est pas du goût des Ivoiriens qui suivent avec passion en direct à la télévision ou sur internet, ce procès de l’ex-président et de son collaborateur depuis son ouverture.

Les partisans de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé souhaitent leur libération au nom de la réconciliation, une pétition internationale est organisée par son parti pour atteindre cet objectif.

Selon le dernier bilan provisoire des signatures, ce sont un peu plus de 2 millions de personnes dans le monde qui ont déjà signé la pétition.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont poursuivis devant la CPI pour crimes contre l’humanité à la suite de la crise postélectorale. Cette crise qui a causé la mort de plus de 3000 personnes, est née du refus du président sortant, Laurent Gbagbo de céder le fauteuil de la présidence à Alassane Ouattara, en refusant de reconnaître sa victoire au scrutin présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.