JO 2016/Bilan: la Côte d’Ivoire retiendra essentiellement l’or de Cheick Sallah

sallah-cisseL’Ivoirien Cheick Sallah Cissé a remporté aux J.O de RIO au Brésil, une médaille d’or de taekwondo dans la catégorie des – 80 kg hommes, devenant ainsi le premier sportif de Côte d’Ivoire a remporter une médaille d’or à des Jeux olympiques.

Jusque-là, la seule médaille remportée par ce pays à ces jeux était le bronze, décrochée il y a 32 ans par feu  l’athlète Gabriel Tiacoh. Et si l’on attendait la lumière de l’athlétisme avec les Murielle Ahouré, Marie Josée Ta Lou et Ben Youssef, c’est du taekwondo que jaillira la joie.

Le Grand espoir national, Sallah Cissé a dû aller jusqu’au bout de ses forces pour battre le Britannique Lutalo Muhammad 8-6, au terme d’un combat disputé à Rio.

Mené (6-5) au 3è round de la finale des -80 kg, Cissé réalise le braquage parfait à l’ultime seconde du combat, avec une frappe qui compte 3 points et qui portera le score à 6contre 8, en faveur de l’Ivoirien.

Mais avant Cheick, la Côte d’Ivoire s’était déjà assurée un métal au taekwondo, dans la catégorie des -67 Kg dames. Et celle là n’était pas gagnée d’avance. Eliminée de justesse (6-5) à l’étape des quarts de finale par la française Haby Niaré, Ruth Gbagbi fut repêchée.

Avec deux combats en face pour monter au podium qui se défilait, Gbagbi est restée solide face à l’Haïtienne Aniya Louissaint (7-2), et a parachevé son parcours vers le bronze face à Farida Azizova de l’Azerbaïdjan (7-1).

Avec cette médaille d’or de Cissé Cheick Sallah et celle de bronze remportée par Ruth Gbagbi plus tôt dans la soirée dans la catégorie des -67Kg dames, le taekwondo ivoirien confirme sa place dans l’élite mondiale de cette discipline.

Une médaille d’or historique pour la Côte d’Ivoire, dont l’Abidjanaise, l’hymne national, n’avait tonné à l’Olympe. 32 ans après la médaille d’argent de Gabriel Tiacoh aux JO de 1984 à Los Angeles, le continent américain a vu luire la première médaille d’or de la Côte d’Ivoire, cette fois à Rio.

Cheick Sallah Cissé est médaillé d’or aux Jeux africains de 2015, au Grand prix de taekwondo 2015 à Moscou et aux Championnats d’Afrique de taekwondo 2016 à Port-Saïd en Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.