Burkina Faso : les auteurs d’incivisme dans la circulation seront sanctionnés

incivisme-routier-bfLa justice burkinabè promet de punir les auteurs des actes d’incivisme, notamment dans la circulation, où des policiers en mission de régulation sont régulièrement renversés volontairement par des usagers de la route, occasionnant souvent leur mort accidentelle.

Le parquet informe «les usagers de la route que ceux des indélicats qui ont tenté d’attenter à la vie des forces de sécurité ont été poursuivis au courant de cette semaine et détenus à la MACO (principale prison civile du Burkina Faso) en attente de leur jugement suivant la procédure de flagrant délit», pouvait-on lire ce jeudi dans une déclaration du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou.

Selon le texte, « des instructions fermes ont été données à la police et à la gendarmerie de déférer devant lui toute personne, auteur des agissements inciviques mentionnés aux fins de poursuites pénales ».

Le Parquet estime que, depuis un certain temps, la ville d’Ouagadougou est confrontée à une recrudescence de l’incivisme routier. Et les forces de sécurité qui assurent le service de maintien d’ordre dans les différentes artères de la ville sont devenues la cible des usagers de la route enclin à cet incivisme.

« En effet, les usagers qui ne respectent pas les feux tricolores sont naturellement interpellés par les forces de sécurité. Mais nous avons constaté que certains d’entre eux refusent d’obtempérer aux ordres de ces agents. Pire, ces usagers indélicats de la route décident d’entrer en collision avec les agents de sécurité et portent en conséquence des atteintes graves à leur intégrité physique », a dénoncé le Parquet de Ouagadougou.

A la mi-mai, un policier qui avait été renversé volontairement par un motocycliste lors d’un contrôle de routine a succombé à ses blessures. Ce Mercredi également, deux policiers ont été violemment percutés par des usagers de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.