Soudan du Sud: Machar rejoint son poste de vice-président à Juba

Riek-Machar1Le chef de la rébellion sud-soudanaise, Riek Machar a regagné finalement ce mardi Juba, la capitale, où il a prêté serment comme vice-président, conformément à l’accord de paix conclu après plus de deux ans de guerre civile qui a ravagé le plus jeune pays du monde.

« Je suis pleinement engagé dans la mise en oeuvre de cet accord, afin que le processus de réconciliation et de guérison commence aussi vite que possible, pour que les gens puissent avoir foi dans le pays pour lequel ils se sont battus pendant si longtemps », a déclaré Machar au palais présidentiel, au cours de la prestation de serment.

Après plusieurs reports, le chef rebelle sud-soudanais Riek Machar est rentré à Juba, où il a été accueilli à sa descente d’avion par des ministres et des diplomates, et a lancé un appel à l’unité pour que le pays puisse «guérir de ses blessures».

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a aussitôt demandé ce mardi «la formation immédiate du gouvernement d’union nationale» prévu par l’accord de paix au Soudan du Sud. Le retour et l’investiture de Riek Machar comme Premier vice-président, poste qu’il occupait avant de rentrer en rébellion, marquent selon Ban Ki-Moon, «une nouvelle étape dans l’application de l’accord de paix».

L’ambassadrice américaine Samantha Power a également exhorté les protagonistes à « la formation d’un gouvernement d’union nationale dès que possible » et  que ce gouvernement devra « continuer sur cette lancée » en réalisant des réformes dans les domaines de l’économie et de la sécurité.

La guerre civile « a été cruelle et nous avons perdu beaucoup de gens », a ajouté Machar, qui n’avait plus remis les pieds dans la capitale depuis le début du conflit en décembre 2013. « Sans réconciliation nationale et guérison, nous ne pourrons y arriver », a insisté Machar qui était initialement attendu le 18 avril à Juba, pour former un gouvernement de transition avec son rival Kiir, conformément à l’accord de paix du 26 août 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.