France : Emmanuel Macron dans la continuité de Hollande en politique africaine

Le président Emmanuel Macron fraîchement élu en France promet de poursuivre dans ses relations avec les chefs d’Etat africains, la politique de normalisation engagée par son prédécesseur, François Hollande, une politique qui, assure-t-il, doit aller à son terme.

Sur la question du terrorisme, Macron n’envisage pas de retour en arrière, affirmant que l’Afrique subsaharienne restera un théâtre d’opération en y associant plus l’Union africaine, le G5 Sahel et le partenaire algérien.

Au plan économique, Emmanuel Macron entend mettre l’entreprise et l’Union Européenne (UE) au cœur de son mandat. Pour l’aide au développement, le fameux 0,7% du PIB français n’est pas démenti, mais demeure l’un des objectifs du nouveau président de France.

Le jeune énarque avait découvert le continent africain lors d’un stage au Nigeria. Entre 2014 et 2016, le ministre de l’Economie visite quelques pays de la zone CFA, rencontre les présidents ivoirien Alassane Ouattara et sénégalais, Macky Sall.

Alors qu’il portait la casquette de candidat à la présidentielle française, Macron s’est rendu à Alger, où il évoqua les crimes contre l’humanité commis par la France, avant d’adoucir, de retour à Paris, ses propos. Très vite, le nouveau président doit visiter les forces françaises sur le terrain.

Rabat, la capitale du Royaume du Maroc, le plus grand allié maghrébin de la France, reste un passage incontournable pour le nouveau locataire de l’Elysée.

Le philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne voit dans son élection un signe positif pour les relations entre la France et l’Afrique. « C’est une Afrique nouvelle qui appelle à un partenariat et je crois qu’Emmanuel Macron l’a compris. Il a perçu en l’Afrique, un continent qui a un avenir, où la jeunesse peut devenir un atout» estime le philosophe.

Pour mettre en œuvre sa politique africaine, le nouveau président français compte mettre à contribution l’expertise de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense de François Hollande, architecte des opérations militaires en Afrique, est l’homme incontournable dans la lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.