Ouattara propose au Forum des marchés émergents une lutte coordonnée contre le terrorisme

ouatara-forumLe forum des marchés émergents organisé autour du thème «le monde en 2050», s’est ouvert lundi matin à Paris en présence du Président ivoirien Alassane Ouattara, de l’ancien directeur général du FMI, Michel Camdessus, et de l’ex-Président de la République Fédérale d’Allemagne, Horst Koehler.

Pour Alassane Ouattara, ce forum qui intervient après les forums régionaux de Tokyo en 2011 et d’Abidjan en 2013, permet d’avoir une vision globale de ce que pourrait être la terre en 2050, faisant clairement ressortir les grands défis qui se posent aux dirigeants pour mieux préparer le monde de demain.

Dans son intervention, le président ivoirien a souligné que parmi les obstacles qui peuvent handicaper le progrès du monde d’ici 2050, figure notamment la question du terrorisme, contre lequel il souhaite une lutte «sous toutes ses formes de façon coordonnée et de manière implacable».

Il a en outre appelé les décideurs à tenir compte, dans leur définition des politiques nationales, de l’impact sur l’environnement, à savoir le réchauffement climatique, la destruction des écosystèmes et des forêts, la rareté des ressources naturelles comme l’eau.

Aussi, a-t-il noté la nécessité de mieux intégrer, dans les stratégies nationales, les grandes tendances démographiques, les flux migratoires, l’emploi des jeunes et l’urbanisation rapide.

La sécurité et la défense sont devenues des priorités et elles doivent être dûment prises en compte dans la formulation des politiques nationales y compris la politique budgétaire, a affirmé le président Ouattara qui fera un exposé ce mardi, sur le thème : « L’Afrique en 2050 : les défis d’une bonne transition démographique ».

Plusieurs autres interventions ont également marqué la cérémonie inaugurale du Forum de Paris, notamment celles du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, de l’ancien Directeur général du FMI, Michel Camdessus et l’ex- Président d’Allemagne, Horst Koehler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.