Les premiers pas d’attijariwafa Bank : un concurrent de taille pour le marché mauritanien

Après l’alerte annoncée le lundi 14 février dernier de l’entrée dans le marché bancaire mauritanien de la multinationale Marocaine, Nouakchott abrite aujourd’hui 04 mars 2011,  le lancement officiel de  ses activités.
En effet, installé  un peu partout dans la sous région (Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali, etc.…) et connu pour son expertise et pour son travail récompensé à travers les prix de meilleures banques africaines décernés au mali et en cote d’ivoire  en 2010, la compagnie marocaine ouvre ses portes en pleine Mauritanie après avoir racheté la BCP, une filiale du groupe français BNP Paribas.
On note une part d’environ 80% du capital qui revient aux mains d’attijariwafa
Bank. L’entrée de cette agence sur le plateau des banques commerciales en Mauritanie est apprécié des autorités du pays en occurrence le ministre des finances Mauritanien M. Thiam Diombar qui a exprimé sa joie de voir le taux de bancarisation jusqu’alors de 5% s’améliorer avec les objectifs visées par attijari Bank.
Au niveau de la banque, les défis à relever sont multiples. On souligne une  amélioration  de l’offre commerciale relative à l’intégralité de la clientèle ; ce sont en effet, les entreprises et autres particuliers. Cette initiative bien entendu répond au souci d’un grand octroie de crédit.
Attijariwafa Bank souhaite évidemment servir de soutien aux opérations liées à l’import-export des entreprises manifestantes un quelconque besoin de caution.
L’idée phare défendu par cette compagnie était de rendre  tangible le concept « entreprise citoyenne » afin il se voit comme un acteur important dans le développement de la Mauritanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.