Burkina Faso : Le président Kaboré s’attribue le portefeuille de la défense

bf-reformeLe président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, élu fin novembre 2015, a formé ce mercredi, un gouvernement de trente ministres dans lequel il s’est attribué les fonctions de ministre de la défense, selon un décret rendu public ce matin.

Comme l’ex-président Blaise Compaoré, chassé en octobre 2014 par la rue après 27 ans au pouvoir, Kaboré a décidé lui aussi de s’attribuer le portefeuille de la Défense et des Anciens combattants.

La réforme de l’armée est une préoccupation au Burkina Faso où l’armée joue un rôle politique prépondérant et dont l’histoire est jalonnée de coups d’Etat et de tentatives de putsch.

En effet, sept des neuf chefs d’Etat qu’a connu le pays depuis son indépendance en 1960, étaient des militaires. Le président Kaboré est le premier civil démocratiquement élu à la tête de l’Etat Burknabèhaute magistrature.

Le gouvernement burkinabé dirigé par le Premier ministre Paul KabaThiéba, un économiste, ancien de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (Bcéao), compte sept femmes dont Hadizatou Rosine Coulibaly Sori, pressentie pour la Primature. Elle occupera le poste stratégique de ministre de l’Economie et des Finances.

« C’est un gouvernement de combat, un gouvernement d’engagement, parce que compte tenu des sacrifices qui ont été consentis par notre jeunesse, notre peuple, il nous revient de relever le défi, de se concentrer sur le combat qu’il faut mener contre le sous-développement, l’injustice, l’impunité et la pauvreté », a déclaré le premier ministre, Thiéba.

Tous les ministres, a-t-il martelé, doivent donner l’exemple dans leur comportement de tous les jours par rapport à la corruption, au népotisme, aux abus, à l’éthique et à la probité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.