Guinée : l’opposition réclame l’annulation du premier tour de la présidentielle

annulation-premier-tour-presidentielle-guineeSept candidats de l’opposition à l’élection présidentielle en Guinée Conakry, dont Cellou Dalein Diallo, ont réclamé ce lundi l’annulation du premier tour du scrutin et appelé à manifester, dénonçant des fraudes massives.

« Nous ne pouvons pas accepter ce scrutin-là, nous demandons son annulation », a déclaré le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, au cours d’une conférence de presse en présence des six autres prétendants au siège présidentiel face au chef de l’État sortant Alpha Condé.

« On ne se soumettra pas, nous avons le droit de manifester, on manifestera », a-t-il ajouté.

L’ex-Premier ministre Sidia Touré, également candidat à l’élection présidentielle a stigmatisé les tâtonnements de la commission électorale nationale indépendante(Céni). « Toute cette pagaille a été organisée de façon volontaire pour aboutir à une proclamation des résultats qui ne correspond pas du tout à l’expression populaire », a-t-il accusé.

Mais le chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE), Frank Engel, a en revanche dressé un tableau favorable du scrutin malgré de nombreux retards, disant « comprendre un certain énervement » des électeurs après des heures d’attente.

« Ce que nous avons vu, observé, et ce qui nous a été signalé, pour moi n’entache pas la régularité du vote », a-t-il souligné, égratignant toutefois au passage la Céni qu’il a estimé « probablement moins prête qu’elle ne le croyait ».

Bien qu’aucune statistique globale de participation ne soit disponible, la certitude est que les électeurs guinéens ont voté massivement dimanche.

Au cours de sa campagne électorale, le camp d’Alpha Condé a pronostiqué sa victoire dès le premier tour, cinq ans après avoir décroché le fauteuil présidentiel dans un second tour serré face à Cellou Dalein Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.